Atelier cuisine du 18 février

Cette fois Marie-Pauline était la cheffe cuisine, pour un repas gratin de pommes de terre+lamelles de canard, et gâteau aux noisettes. Une réussite !
Nous étions nombreuses à avoir répondu présentes à ce nouvel atelier,  et à nous activer dans la cuisine.  Nous avons réussi à surmonter les  quelques difficultés de la matinée :
Le robot, indispensable pour réduire les noisettes en poudre, refusait de se mettre en marche. Mais il n’a pas résisté aux efforts réunis des membres de l’équipe.
Le lait nous a causé quelques soucis, un long fil blanc à l’allure de ver s’est échappé de la brique quand nous l’avons ouverte ! Fallait-il la jeter à la poubelle ? Courageusement nous avons choisi de l’utiliser quand même (le ver, lui, a fini au compost). A l’heure qu’il est, aucune maladie suspecte ne s’est déclarée chez les convives. Ouf !
Une querelle a éclaté entre Marie-Pauline et moi, à propos du gratin : fallait-il ajouter le fromage avant ou après la cuisson ? Après,  affirmait Marie-Pauline, moi je contestais : avant !!! Pour ne pas trancher, nous avons décidé de faire deux gratins, un à la mode Marie-Paule, (celui  avec canard), et l’autre (celui sans viande, pour Madame S. et moi) à la mienne.
Lequel était le meilleur ? Je ne me prononcerai pas !
L’ambiance était un peu survoltée dans la cuisine, et  Roberte, nouvelle venue, s’inquiétait. Tout serait-il prêt à l’heure ? Elle en doutait, à tort. A midi et demi, nous nous mettions à table pour un nouveau festin. Bravo aux cuisinières et à la cheffe du jour !
Pendant la préparation du repas, Maria-Teresa s’affairait au maquillage des enfants dans la grande salle. En véritable artiste, elle a réalisé des merveilles ! En voyant les visages de leurs enfants si réussis, certaines mamans ont voulu offrir le leur aux mains expertes de Maria Teresa !

Le repas a été cette fois encore un moment de partage. Nous avons appris à mieux connaître celles qui parmi nous étaient encore peu  (ou pour certaines pas du tout) familières de notre atelier.

Nous nous retrouverons le 25 mars pour un repas peut-être bien africain…

 

Elisabeth

ATELIER CUISINE DU 14 JANVIER  2017

 

La  Chef est O, âgée de 11ans !!!!! avec l’aide de S, 12 ans. C’ est la première enfant  à organiser un atelier de cuisine ! elle dit qu’elle a dû manifester pour obtenir cela.
L’une préfère le salé, l’autre le sucré. Toutes les deux ont l’habitude de faire la cuisine à la maison.

MENU

  • Canapés saumon et feta
  • Fruits de mer, sauce aux herbes
  • Frites avec de vraies pommes de terre
  • Salade
  • Galettes des rois franc-comtoises

 

20  personnes sont présentes.

Pourquoi  ce menu ? Parce que la Chef voulait faire un menu que tout le monde aime, qui fasse plaisir à tout le monde ! Et on ne fait pas souvent des vraies frites. Et elle voulait faire un dessert de saison. Elle y réfléchit depuis 1 mois.
Une autre idée a été a été proposée, mais devant la déception générale , la Chef est revenue à sa première idée : DE VRAIES FRITES !
O a fait les courses avec sa mère et Elisabeth. Elle a aussi fait les calculs pour les quantités et les prix. Samiya est retournée ce matin au marché pour acheter 5 kg de patates qui ont été aussitôt épluchées depuis 8h30.
O  gère son équipe de manière très professionnelle, hop les toasts, hop mettre la table (très jolie)
Les fruits de mer sont aussi une idée de O. Tant mieux pour Marie-Pauline qui adoooore les moules-frites. Samia, qui vient de Kabylie a l’habitude de manger des crevettes et du poisson frais.

Les Frites : un passage à la friture, ensuite au four

Fruits de mer : moules et crevettes. O rouspète parce que l’eau de cuisson des moules met trop longtemps à s’évaporer ! Elle ne voulait pas faire de sauce, sa mère a négocié pour en faire une malgré tout .

  • Echalotes, persil, beurre, huile d’olive et de tournesol, poivre blanc, curcuma
  • Faire revenir, ajouter à la fin de la noix de muscade et de la crème.

Les petites mains n’auront pas grand-chose à faire après le repas, tout est nettoyé, essuyé, balayé au fur et à mesure.

Mais , tout d’un coup, O panique : où est l’appel ? ( en fait la feuille de présence). Elle vérifie et recompte les présents, fait passer la caisse.

Arrivée plus tardive de Fanny et Dan, puis de E  et ses deux filles.

Le repas se passe dans une ambiance détendue et très gaie, en présence de Delphine

Ça se passe le samedi, 15 rue des roses… atelier cuisine – atelier arts

Samedi 29 octobre, j’ai mis le tablier « C’est moi le chef » parce que ce jour-là j’étais la responsable de l’atelier cuisine. Nous avons préparé des carottes au cumin, un tajine aux olives, et pour le dessert un crumble aux pommes.
La veille, L. et moi avons fait les courses avec Elisabeth.
Je suis arrivée à 9 h avec mes enfants. Au début, j’étais stressée, parce que j’avais peur que le repas ne soit pas prêt à l’heure, surtout qu’il y avait un atelier créatif avec Delphine. Je craignais aussi que ce soit raté. Mais heureusement tout s’est bien passé, à part le petit incident de la chute de V. « à tomber par terre » !
Nous étions à l’heure pour l’atelier de 14 h. Delphine nous a montré les bases de la peinture, comme le mélange des couleurs. Nous avons ensuite travaillé avec es feuilles mortes que nous avons peintes et collées.
J’espère qu’on se reverra le 19 novembre, pour la prochaine journée cuisine-arts plastiques.
Franchement les ateliers sont un moment de convivialité et de partage où tout le monde participe.
J’adore !

S.