Lieu

Collèges

Public concerné

Les élèves des classes de 4ème et 3ème

Objectifs et descriptif de l'action

Objectifs :
Cette action a pour but de sensibiliser les jeunes au respect mutuel, à la promotion des comportements non sexistes.
En préalable, cette action se prépare avec des responsables du collège, si possible dans le cadre du Comité d’Education à la Santé et à la Citoyenneté. Cela permet à des acteurs et actrices de l'établissement de se positionner comme futur-e-s référent-e-s de ces questions pour les élèves.

Déroulement de l’action :
Les interventions se font sous forme d’ateliers théâtre à raison de 3 heures par intervention et par demi-classe.
Chaque groupe est composé de 12 à 15 élèves.

Descriptif de l’action :
Via les techniques de théâtre, chaque groupe apprend à se connaître, à travailler ensemble, à réfléchir et créer ensemble.
Chacun-e- est amené-e à écouter, prendre la parole, connaître son corps. Ce point est important : il s'agit de savoir l’utiliser comme instrument de la parole et d'ainsi découvrir différentes formes de langage.
Chaque personne, dans une situation donnée, est porteuse de plusieurs modes d’expression simultanés : celui du geste, du rythme, de l’espace, des éléments qui l’entourent.
Cette première phase permet de développer sa confiance en soi mais aussi en les autres, savoir se transformer.

Débat et appréciation des résultats

Après ces exercices de mise en relation, d’échauffement, des groupes de 4 à 5 personnes sont constitués.
Chacun de ces groupes travaille à la mise en scène de situations vécues traitant des relations entre les garçons et les filles au collège.
Chaque groupe va construire une petite saynète d’une durée d’environ 5 minutes en partant d’histoires qui posent une question, présentent un problème.

Ce travail terminé, les saynètes sont jouées devant le groupe dans son entier et les personnels des collèges (un-e- enseignant-e- de la classe, deux administratifs : CPE, assistante sociale, infirmière...)
A l’issue des représentations, un débat s’engage sur ce qui vient d’être joué. Des questions sont posées aux jeunes : « les garçons ou les filles ont ils le droit de ? », « que feriez-vous à leur place ? », « que pensez- vous de cette situation ? ». C’est pour nous l’occasion de repositionner les questions de droit, de donner des informations et d’ouvrir un espace de réflexion sur les stéréotypes qui émergent au travers des histoires mises en scènes. La présence d’adultes du collège permet que des questions puissent être reprises soit collectivement, soit individuellement.

Porteurs de l’action :
Deux personnes de l’association Solidarité Femmes.

Modalité d’appréciation des résultats :
Nombre d’élèves ayant participé à l’action.
Bilan de l’action avec les responsables des collèges

Fiche technique

1 grande salle disponible pendant 3 heures dans laquelle les tables et les chaises seront disposées dans le fond.
Cette salle doit permettre à tout le groupe de pouvoir travailler avec suffisamment d’espace pour les jeux.
2 petites salles à proximité de la grande, uniquement pour la 2ème heure d’intervention, pour permettre à chaque groupe de préparer sa scénette.

Coût de l’intervention

720 euros par classe