3919 – N° d'écoute nationale, 7 jours sur 7, anonyme et gratuit

Êtes-vous victime de violence ?

Suis-je concernée ?

Il me dit « Tu n’es même pas capable de faire cuire un steak, tu n’es bonne à rien. »

Il me dit « Si tu m’aimes, ne va pas à ton rendez-vous avec ta copine, reste à la maison. »

Il contrôle et/ou pirate mon téléphone portable, mon compte internet, mes réseaux sociaux, mes comptes bancaires et autres comptes administratifs.

Il menace de me frapper, de me tuer.

Il veut toujours savoir où et avec qui je suis.

Il met en ligne sans mon consentement mes photos ou vidéos intimes.

Je travaille mais c’est lui qui a mon carnet de chèques et ma carte bleue.

Quand j’entends la porte de la maison s’ouvrir, je me demande ce qui va se passer ce soir, j’ai peur.

Après vous avoir agressée, il vous promet de ne plus recommencer.

Il vous force à avoir des relations sexuelles alors que vous ne le voulez pas.

Au cours des 12 derniers mois, est-ce que votre conjoint.e ou ami.e :

1. vous a empêchée de rencontrer ou de parler avec des ami.es ou des membres de votre famille ?

2. vous a empêchée de parler à d’autres hommes ?

3. a critiqué, dévalorisé ce que vous faisiez ?

4. a fait des remarques désagréables sur votre apparence physique ?

5. vous a imposée des façons de vous habiller, de vous coiffer ou de vous comporter en public ?

6. n’a pas tenu compte ou a méprisé vos opinions, a prétendu vous expliquer ce que vous deviez penser ?
                        a/ dans l’intimité
                        b/ devant d’autres personnes

7. a exigé de savoir avec qui et où vous étiez ?

8. a cessé de vous parler, refusé totalement de discuter ?

9. vous a empêchée d’avoir accès à l’argent du ménage.

Evidemment, chaque paramètre pris isolement ne révèle pas forcément une situation de violence. Cependant, si vous répondez oui 3 fois ou plus, vous êtes victime d’une ou de plusieurs formes de violence conjugale. Alors, vous pouvez demander de l’aide. N’hésitez pas à nous contacter.

Différence entre conflit et violences dans un couple

Le conflit

peut survenir dans tout type de relation, notamment familiale ou conjugale. Il cristallise une opposition ou un désaccord sur un objet particulier mais il met en présence deux personnes qui se trouvent sur un même plan d’égalité, en capacité l’un et l’autre d’exprimer et de faire valoir leur point de vue. Un conflit n’est pas négatif en soi, il peut aider à évoluer.

Au contraire, la violence conjugale

 est un processus progressif de destruction et de négation de l’autre. Celui qui agresse ne considère pas l’autre comme son égale. Les violences sont déclenchées par l’auteur sous n’importe quel prétexte et visent à vérifier et réaffirmer sa domination sur la victime. Le rapport hiérarchique de domination est définitivement installé et immuable. La victime n’a aucunement droit à l’expression. Chaque « crise » est un renoncement, un affaiblissement pour elle.

Fédération Nationale Solidarité Femmes

logo de la Fédération Nationale Solidarité FemmesLa Fédération Nationale Solidarité Femmes est un réseau regroupant depuis plus de 25 ans, les associations féministes engagées dans la lutte contre toutes les violences faites aux femmes, notamment celles qui s'exercent au sein du couple et de la famille.